Mes chroniques de la semaine # 27 – 2020

Je m’appelle Raphaël, j’ai passé quatorze ans de ma vie derrière les barreaux. Avec mon frère, William, nous venons de dérober trente millions d’euros de bijoux. Ç’aurait dû être le coup du siècle, ce fut un bain de sang. Deux morts, un blessé grave. Le blessé, c’est mon frère. Alors, je dois chercher une planque sûre où il pourra reprendre des forces.

Je m’appelle Sandra. Je suis morte, il y a longtemps, dans une chambre sordide. Ou plutôt, quelque chose est né ce jour-là…

Je croyais avoir trouvé le refuge idéal. Je viens de mettre les pieds en enfer.

Quelque chose qui marche et qui parle à ma place. Et son sourire est le plus abominable qui soit…

Un braquage qui tourne mal, des blessés et des morts.

La fuite de Raphaël, de son frère William et de leurs deux acolytes va se transformer en enfer quand ils vont faire la rencontre de Sandra, une jeune vétérinaire qui vit recluse dans un corps de ferme, attendant la venu de son mari gendarme, parti en déplacement.

Je referme ce livre et j’ai juste envie de dire que je viens de prendre une claque magistrale… Quand Raphaël fait ce braquage avec son petit frère William, il n’imagine pas un seul instant que çà va les mener dans l’antre du diable et qu’ils vont rencontrer l’horreur, le désespoir, la peur, la douleur, la colère et l’amour… on ne peut pas rester insensible en refermant ce roman. Ouvrir ce livre c’est comme monter dans une montagne russe et en ressortir complètement retourné.

Un coup de coeur!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s