Mes chroniques de la semaine # 12 – 2020

Hello les mignons,

Une lecture un peu différente mais une belle découverte, un hymne à l’amitié, à l’amour, à l’humanité…

IMG_20200328_135737

bannière quatrième de couverture

Je m’appelle Louane, j’ai dix-huit ans. Ma vie est facile, enfin, je l’ai cru ; je ne me suis jamais vraiment posé la question. Jusqu’au jour où…

Je m’appelle Laurene, j’ai trente-neuf ans. J’ai cherché le bonheur et, en même temps, je l’ai fui dès qu’il s’approchait. Jusqu’au jour où…

Je m’appelle Louise, j’ai soixante-dix-sept ans. Mon existence m’a comblée et a été d’une parfaite tranquillité. Jusqu’au jour où…

Nous ne nous connaissions pas. Rien ne laissait prévoir l’aventure que nous allions partager. Nos vies allaient en être bouleversées.

Trois femmes, trois solitudes,
mais un point commun :
elles ne veulent plus renoncer à leurs rêves.

bannière mon avis

Qui pouvait s’imaginer qu’une belle histoire d’amitié pouvait lier trois femmes qui ne vivent n’y au même endroit et qui sont de trois générations différentes.

Si des fils invisitbles nous reliaient tous ensemble, juste le temps d’un sourire, d’une main tendue, d’un besoin insasiable d’amour, de tendresse.

C’est ce qui va rapprocher nos trois L…

Louise, une dame âgée, dont la mémoire s’étiole et qui depuis la mort de son grand amour se voient finir sa vie dans une maison de retraite pour personne Alzheimer… Une fille autoritaire et un fils qui ne s’impose pas face au fort caractère de cette dernière. L’abandon dans cette maison de retraite, l’avenir insertin de la maladie, la peur de ne plus jamais être celle qu’elle était, d’oublier les plus beaux moments de sa vie, quand elle était petite au moulin de ses grand-parents en Espagne. Mais espérer revoir sa terre natale est il juste un rêve?

Louane jeune adolescente de 18 ans vit avec un père autoritaire et une mère effacée, vivant dans l’ombre de son mari, Le jour des résultats du bac, elle n’est même pas étonnée de l’avoir loupé, sa seule peur est d’affronter la colère de son père, ce grand médecin qui veut pour sa fille la même carrière professionnelle que lui, mais ce que Louane espère est bien différent des espérances de ce dernier. Pour la punir, il l’envoie travailler dans une maison de retraite, pour personnes alzheimer. Mais de quoi rêve une ado de 18 ans?

Lauren, est une jeune femme ambitieuse, célibatire depuis trop longtemps, elle n’a jamais connu le véritable amour, mais elle compense ce manque de tendresse avec des histoires sans lendemain. Sa vie est réglée comme du papier à musique, métro, boulot, dodo. Elle maîtrise tout, du travaille à sa vie personnelle. Jusqu’au jour où la femme d’un homme qu’elle a licencié suite à une restructuration économique se présente dans son bureau, « son mari s’est suicidé suite à son licenciement et c’est Lauren qui est tenue pour responsable de la mort de ce dernier ». Une remise en question s’impose alors, est ce vraiment ce métier et cette vie dont elle rêve?

Une belle rencontre, une amitié sincère, un rêve qui rassemble les coeurs et les vies, des émotions véritables.

Et si nous ne courions plus qu’après nos rêves?

Vous l’avez lu?

Elaurie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s