Mes chroniques de la semaine # 10 – 2020

Salut mes petits mignons,

Une lecture, une découverte pour le moins bouleversante…

IMG_20200309_192841

bannière quatrième de couverture

Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l’on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu’à ce qu’il cesse de l’être… Nos faces cachées est l’histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L’histoire d’amour d’une jeune fille pour un garçon brisé, d’un guerrier pour une fille ordinaire. L’histoire d’une amitié profonde, d’un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu’il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…

bannière mon avis

Ambrose Young est un sportif sur de lui ou de moins en apparence, il est et il fait ce que l’on attend de lui, un lutteur né. Mais quand un recruteur de l’armée arrive dans son lycée, Ambrose sait que son destin n’est pas celui auquel il s’était tant préparé. Il décide alors de s’engager et demande à ses amis de le suivre. Cette même amitié inconditionnel va amener ses amis à partir sans regret. C’est donc sans se poser une seule question et sur de leur décision qu’ils partent. 

Un jour Ambrose Young revient, seul, défiguré, perdu, blessé phyquement mais surtout psychologiquement…

Fern, jeune fille frêle et ordinaire, forte de son caractère et de ses sentiments, surtout ce qu’elle ressent pour le beau Ambrose Young depuis sa tendre enfance. Seul son cousin et meilleur ami Bailey est au courant de ses sentiments. Fern est aussi une ami fidèle, elle aide Bailey dans chaque étape de sa vie, car ce dernier est atteint d’une myopathie et se déplace en fauteuil roulant. Il est aussi le fils de l’entraineur d’Ambrose Young, ce qui permet à Fern de le cotoyer quand ils assistent aux entrainements.

La difficulté dans cette chronique, c’est comment vous parler de ce livre sans en raconter trop… Une histoire d’amour, d’enfance, d’amitié, de tendresse, de force… une belle leçon de vie.

Quand deux êtres que tout opposent finissent par se trouver. Deux âmes soeurs, deux chemins opposés qui finissent pas se croiser.

Une coup de coeur pour ce livre bouleversant de sincérité et d’amour. J’ai ri, j’ai souri, j’ai pleuré, j’ai appris, j’ai pris une claque livresque et je m’en souviendrai longtemps.

Vous l’avez lu?

Elaurie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s