Mes chroniques de la semaine # 56 – 2019

Salut mes mignons,

Une dernière chronique livresque pour cette année 2019

IMG_20191209_063737.jpg

bannière quatrième de couverture

L’amour serait-il leur meilleure chance ?

Katie débarque seule et sans attache dans la petite ville de Southport, en Caroline du Nord. Belle, jeune et mystérieuse, elle devient vite le sujet de toutes les conversations…
D’abord déterminée à préserver sa solitude, elle finit par se lier d’amitié avec Alex, veuf et père de deux enfants. Ensemble, ils soignent d’anciennes blessures. Mais alors que Katie reprend confiance en la vie, les fantômes de son passé la rattrapent.

bannière mon avis

Tout d’abord en commençant la lecture de ce roman, je me suis dit « tiens mais je crois que je l’ai déjà lu », ce qui était une possibilité puisque j’empreinte beaucoup de livres à la bibliothèque. Mais non en fait j’avais vu le film plusieurs année auparavant, et j’avais adoré l’histoire. J’ai donc continué ma lecture et j’ai adoré tout ces petits détails qui font que je préfère lire avant de découvrir le film mais bon bref…

Katie fuit l’emprise d’un mari violent et perturbé. Mais fuire ne suffit pas, elle doit se cacher de lui, prendre une nouvelle identité car ce dernier n’est pas seulement un marie violent, c’est aussi un flic et tout le monde sait que dans ce genre de cas ce n’est pas la femme battue que l’on croit mais le bon policier qui fait son boulot parfaitement et le bon collègue qu’on protège.

Katie arrive donc dans une petite ville de Caroline du Nord où elle trouve un travail dans le seul restaurant de la ville. Elle s’installe dans une petite maison retirée dans les bois et se lie d’amitié avec sa nouvelle voisine qui à l’air aussi perdue qu’elle. 

Le temps faisant, elle découvre les habitants de la ville et surtout elle se rapproche d’Alex, qui élève seul ses deux enfants depuis qu’il a perdu sa femme quelques années auparavant. 

Mais le passé et les kilomètres que Katie essaie de fuir ne sont pas loin et l’amour obsessionnel de son mari font d’elle une proie que ce dernier ne cessera de pourchasser qu’une fois qu’elle sera de nouveau à lui.

Une fois ma lecture terminée j’ai de nouveau visionné le film et malgré mes larmes et mon émotion pour cette belle histoire d’amour, j’ai préféré le livre.

Bravo Nicholas Sparks dont la plume m’a bouleversé.

Elaurie.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s