Mes chroniques de la semaine # 48 – 2019

Hey mes mignons!

Encore une lecture, et une chronique en retard mais la voici. Il vaut mieux tard que jamais.

IMG_20191019_235617.jpg

bannière quatrième de couverture

Ebony a deux passions : la littérature et les soirées avec son meilleur ami, Soren. Le jour où un groupe de motards s’installe en face de chez elle, tout bascule. Ils sont bruyants, irrévérencieux, dragueurs et mènent des activités pas forcément légales. Mais Ebony refuse de se laisser intimider ! Elle leur tient tête sans faillir, jusqu’à sa rencontre avec Indy. Aussi dangereux que mystérieux, Indy la trouble autant qu’il l’agace… et il est déterminé à la protéger. Car un mystérieux admirateur envoie à Ebony des poèmes macabres et menaçants

bannière mon avis

Une lecture qui fut addictives!

Ebony est une jeune femme sur d’elle et qui n’a pas la langue dans sa poche. Critique littéraire, elle travaille le plus clair de son temps chez elle, et passe ses soirées à papoter autour d’un bon verre de vin chez son meilleur ami Soren, qui habite juste en face de chez elle.

Une vie tranquille jusqu’à ce qu’une bande de bikers élisent domicile dans la maison juste à côté de chez elle. Fini la tranquilité! 

Ax est le chef d’une bande de bikers, et quand ils débarquent dans ce quartier tranquille, il est loin de s’imaginer quand reluquant sa jolie voisine qui se dirige tous les matins en petite tenu vers sa boîte au lettre, il tomberai sur une tigresse qui a la langue bien pendue. Sous le charme de cette demoiselle, Ax aime la taquiner et espère quecette dernière tombera sous son charme. Ebony ne voit en lui rien de plus qu’un voisin bruyant et mal poli mais la venu du bras droit d’Ax, le séduisant et mystérieux Indy, Ebony en perd son latin et la tigresse devient toute douce et perd ses moyens… Elle est aussi loin de s’imaginer que ses nouveaux voisins vont devenir des alliés face au corbeau qui lui envoi des poèmes plus glauques et flippants les uns que les autres.

Mais qui se cachent sous ce prédateur qui effraie Ebony?

Une histoire pleine de suspense, de moments drôle et émouvant. Certains passages m’ont remué et bouleversé. On est loin d’imaginer en commencant cette lecture que notre imaginaire en restera indemne.

Une lecture addictives! Mon premier roman de Lil Evans et certainement pas le dernier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s