Mes chroniques de la semaine # 23 – 2019

Bonjour mes mignons,

Une petite lecture parfaite…

IMG_20190405_070350.jpg

bannière quatrième de couverture

Je pensais qu’en me lançant dans ce pacte je risquais seulement ma vie, mais c’est ma raison qui est en train de s’envoler.

Je l’ai embrassé, mais ce n’est pas ce qui est le plus déraisonnable.

Ce qui l’est, c’est que j’ai aimé ça.

bannière pour la petite histoire

La quatrième de couverture n’en révélant pas assez pour vous donner mon avis, je pense que « Pour la petite histoire » est nécessaire pour le donner, du moins pour savoir de quoi que vous parle…

Emma s’est installée à New-York avec son frère Jonathan il y a peu, afin de prendre un peu son indépendance et surtout pour s’éloigner de souvenirs qui la font encore souffrir aujourd’hui. Car quand on souffre comme elle de la maladie de beckington, l’avenir est incertain jusqu’à ce que la fin vous achève. Elle s’est installée dans une routine, qui l’enferme et l’éloigne des autres. Sa seule amie est Rebecca, une jeune libraire qu’elle a connu sur le net. Mais sa rencontre avec Andrew va bouleverser sa vie…

bannière mon avis

J’ai dévoré ce roman en 2 jours!

On sent que l’auteure a lu et aimé certaines lectures, comme Twilight, Cinquante nuances de Grey, Nos étoiles contraires ou encore Vampire diaries. Et à mon ravissement « le Pacte d’Emma » est né.

Emma m’a ému, son envie de se battre contre Becky (c’est le nom qu’elle donne à sa maladie) est bouleversante. 

Quand enfin elle ose sortir de son cocon, sa rencontre avec Andrew est le début du chamboulement dans sa vie. Et son amitié avec le frère de celui-ci va faire renaître des rancœurs familiales. Mais Emma tombe littéralement amoureuse d’Andrew qui n’est autre (attention spoiler) qu’un vampire tout comme son frère. N’est ce pas le seul moyen pour Emma de faire disparaître à jamais le mal qui la ronge où son esprit malade a – t – il tout inventé? Elle n’est pas au bout des ses surprises et nous non plus d’ailleurs.

Un livre addictif et une écriture passionnée, on sent le Nine Gorman y a mis tout son coeur. J’ai passé un moment envoûtant et fantastique avec « Le Pacte d’Emma » si bien que la fin arrivée, ne sachant pas qu’un second tome viendrait, j’avais un goût de trop peu. Mais je suis ravie de savoir que « Le Serment d’Andrew » va venir combler ce vide.

Elaurie

 

 

2 réflexions sur “Mes chroniques de la semaine # 23 – 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s