Mes chroniques de la semaine #4

Bonjour à tous,

J’espère que votre semaine était à votre goût et que vos lectures et aventures se sont appréciées à leurs justes valeurs.

Ma lecture de la semaine fut comment vous dire, torride, mystérieuse…

IMG_20180305_161234.jpg

bannière quatrième de couverture

Le véritable crime est de nier ce que l’on ressent.
Certains hommes sont des durs, ceux de Devil’s Rock sont plus que cela…
Le danger est inscrit dans chaque muscle de Knox Callaghan et ses yeux bleus ont le pouvoir de déceler toutes les pensées les plus intimes de Briar Davis. Mais celle-ci est une infirmière qui travaille au pénitencier alors que Knox est un détenu qu’elle ne doit en aucun cas approcher.
Irrémédiablement attiré par Briar, Knox fait tout ce qui est en son pouvoir pour la protéger et lui résister. Elle est trop innocente, trop gentille, et elle n’a aucune idée de ce dont il est capable. Mais tout sacrifice a ses limites… Et goûter au fruit défendu peut s’avérer grisant.

bannière pour la petite histoire

Briar est une jeune infirmière, elle travaille dans un cabinet médical. La prison de Devil’s Rock fait appel au Docteur Walker afin de faire un remplacement à l’infirmerie de leur prison. Ce dernier demande donc à Briar de l’accompagner afin de le seconder pour ses visites médicales à la prison. Malgré sa réticence, Briar, fait preuve de professionnalisme et de courage car elle est rongée par la peur.

Le premier patient dont Briar doit s’occuper est Knox Callaghan, beau, ténébreux, mystérieux mais surtout intimidant. Celui – ci est incarcéré depuis 8 ans dans cette prison avec son jeune frère et il assume parfaitement l’acte qui l’a ammené à cet endroit sordide. Il rêve pourtant d’en sortir mais l’expéctative d’une sortie prochaine le ronge car il a peur de laisser son frère aux mains de prisonniers malintentionnés.

Même si la belle infirmière est terrorisée depuis son arrivée dans ce pénitencier, Knox lui fait ressentir une autre peur… Ce n’est pas lui qui l’inquiète, mais ce qu’il lui fait ressentir…

bannière mon avis

Je ne connaissais pas la plume de Sophie Jordan, et cette lecture fut une belle surprise.

Il était certain qu’en lisant la quatrième de couverture que quelque chose de torride allait se passer entre nos deux protagonistes, je ne vous apprends rien.

Ce n’est pas non plus de la grande littérature mais ce fut un moment comme je les aime, parce que j’ai dévoré ce livre. J’ai aimé l’histoire, les personnages pourtant si différents mais qui s’attirent tellement, bref une alchimie explosive. C’est une romance torride, touchante. Une hymne à la rédemption, au bonheur, à l’amour, ou tout simplement une seconde chance.

Note : 4/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s