Chroniques semaine #1

agnès

Quatrième de couverture :

Empotée, complexée, un seul homme au compteur et incapable de tuer un cafard sans vomir son petit déjeuner : depuis son divorce, le quotidien de Déborah n’est pas facile-facile. Car en retrouvant sa liberté, cette femme au foyer soumise et assistée a découvert une vie de chef de famille, de femme active et d’objet sexuel qu’elle avait ignorée jusqu’ici. Dès lors, les péripéties vont s’enchaîner. Déborah devra apprendre à se déshabiller devant un autre homme que son mari, résister à un patron harceleur, tout en s’occupant de ses deux enfants sans faillir. Mais comment reconstruire une vie de famille quand les hommes que l’on rencontre sont plus pitoyables les uns que les autres ? Entre crises de rire avec les copines et crises de boulimie larmoyantes, Déborah va devoir faire l’apprentissage de sa nouvelle indépendance

Pour la petite histoire :

Déborah est une jeune trentenaire qui élève seule ses deux filles, Héloïse 6 ans et Margot 3 ans depuis son divorce avec Jean-Louis.

Voilà donc notre héroïne avec ses petites rondeurs, ses complexes et des questions pleins la tête, qui part à la conquête de son homme idéal, celui qui fera battre à nouveau son cœur et celui de ses poulettes.

Pas facile, surtout quand on a connu qu’un seul homme dans sa vie et que celui – ci est parti compter fleurette ailleurs !

C’est sans compter l’aide des ses amis Linda, Daphné, Roxane, Régis et Tony qui l’aideront à prendre confiance en elle et à reprendre sa vie en mains.

Mon avis :

J’ai passé un merveilleux moment de détente avec ce livre. Un mélange d’amour et d’humour, de vrais moments de vie comme on les aime. Je me suis même surprise à rire toute seule.

On se retrouve tous plus ou moins dans chaque personnage, on y retrouve même quelques copines, certaines scènes nous rappellent des moments que l’on a tous vécu. Certaines anecdotes nous font sourire et nous font rire… 

Bref une lecture facile, un excellent moment de détente et de fraîcheur !!!!

Note : 4/5

nés à minuit

Quatrième de couverture :

L’été s’annonce mouvementé pour Kylie. Après un enchaînement de catastrophes, ses parents l’envoient dans un centre pour adolescents marginaux. Ou plutôt hors du commun : ici cohabitent sorciers et autres créatures de la nuit. Aidée de ses nouveaux amis, la jeune fille tente de découvrir sa vraie nature. Mais sa quête est perturbée par l’arrivée de Derek et Lucas, qui semblent tous deux déterminés à la séduire. Prisonnière de dangereuses attirances, Kylie saura-t-elle trouver sa place dans ce nouveau monde ?

Pour la petite histoire :

Kylie, notre héroïne, est une ado de 16 ans comme les autres, jusqu’au jour ou ses parents décident de divorcer, son petit copain de la plaquer parce qu’elle ne veut pas coucher avec lui et pour couronner le tout, elle perd sa grand-mère Nana. Viennent s’ajouter à tout çà des terreurs nocturnes horribles et puis ce type habillé en militaire qui la suit partout et que personne ne voit sauf elle.

Après une soirée qui à mal tourné et un petit séjour au commissariat, sa mère avec qui l’entente est glaciale depuis longtemps, décide par le biais de la psy de Kylie de l’envoyer dans une colonie pour l’été.

Ce que Kylie ignore, c’est que cette colonie accueille des adolescents surnaturels…

Mais que fait Kylie parmi eux? Trouvera t-elle enfin des réponses à ses terreurs nocturnes ? Va t-elle découvrir qui elle est vraiment ?

Elle fera la connaissance de ses colocataires, une sorcière et une vampire, son coeur balancera entre un fae (fée) et un loup-garou.

Mon avis :

J’ai passé un agréable moment avec ce livre, une lecture légère et facile. On s’attache facilement à ces personnages hauts en couleur. On découvre en même temps que Kylie, l’univers des surnaturels où se côtoient fée, vampires, sorcières, loups – garous. 

Je recommande cette new romance joliment écrite et j’espère que la suite sera aussi bien que ce premier tome.

Note : 4/5

ne lache pas ma main

Quatrième de couverture :

Un couple d’amoureux dans les eaux turquoise de l’île de la Réunion.

Farniente, palmiers, soleil.

Un cocktail parfait.

Pourtant, le rêve tourne court. Quand Liane disparaît de l’hôtel, son mari, Martial, devient le coupable idéal. Désemparé, ne sachant comment prouver son innocence, il prend la fuite avec leur fille de 6 ans. Pour la police, cela sonne comme un aveu : la course – poursuite, au coeur de la nature luxuriante de l’île, est lancée.

Pour la petite histoire :

Martial, Liane et leur fille Sofa, 6 ans sont en vacances sur l’île de la Réunion dans l’hôtel Alamanda.

Durant l’après midi à la piscine, Liane décide de partir dans sa chambre, les employés de l’hôtel aperçoivent tous Liane monter… mais chacun dira à la police qu’ils ne l’ont pas vu redescendre. Son mari devient alors le suspect idéal dans la disparition de sa femme.

Martial décide donc de s’enfuir avec sa fille dans les Hauts de l’île. Mais que fuit – il ? A – t -il peur ? Et pourquoi ?

Mon avis :

Alors tout d’abord, c’est mon premier livre de Michel Bussi et je ne suis pas déçue.

Le décor choisi par Michel Bussi est superbe, on y découvre au fur et à mesure que les pages se tournent le paysage de l’île, avec ses forêts, son volcan, ses lagons… on apprend des mots créoles ainsi que des légendes…

Mais surtout on prend la fuite avec Martial et Sofa, on se rend compte qu’il est partagé entre l’idée de lui dire la vérité ou de ne rien dire pour la protéger.

Une histoire bien ficelée. Intrigues et suspense sont au rendez – vous

Note : 4/5

10 réflexions sur “Chroniques semaine #1

  1. lespagesdesam dit :

    Waow ! Tu as un rythme de lecture absolument dément !! Entre le boulot et heu… bah la vie de tous les jours quoi, je ne lis pas plus d’un livre par quinzaine voire un par semaine quand j’ai plus de temps.
    Ton avis sur Bussi me plait bien

    Aimé par 1 personne

  2. dreamingwithboooks dit :

    « les tribulations d’une jeune divorcée » a l’air sympa, le genre de lecture parfaite pour l’été 😉
    J’aimerais beaucoup découvrir « ne lâche pas ma main », pour l’instant je n’ai lu qu’un seul roman de cet auteur que j’ai beaucoup aimé donc je compte bien continuer à en lire 😉

    Aimé par 1 personne

    • lesgrimoiresdelaurie dit :

      Agnès Abécassis écrit des livres pleins de fraîcheur, à lire sur son transat l’été avec une boisson fraîche à portée de main, je te le conseille vivement. J’aime beaucoup Michel Bussi, j’ai d’ailleurs d’autres livres de lui dans ma PAL, celui ci était mon premier roman mais j’ai hâte de lire les autres.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s